Journal De Bord

 

Journal de bord de l’équipage DDB 206

 

Mardi 16 Février 2010 : Encore quelques préparatifs…


Dimanche dernier nous avons fais un petit test de chargement, histoire de voir si la voiture ne s’abaissait pas trop. Verdict : 8cm en moins ! P***** ! Ca traîne parterre !!! Comment faire en sachant que le train arrière n’était pas très chaud pour se faire remonter ??!! Après moult réflexion une idée est venue : installé de chaque côté de la caisse un ressort de 100mm histoire de réhausser et permettant en même temps aux amortisseurs de moins travailler.

Photo du montage :

user posted image

Réhausse arrière :

user posted image

Nous verrons plus tard que ce système qui semblait super concluant sur le court terme et sur la route ne l’était pas tant que cela, ou plutôt que la 4l ne résiste pas à ce système.
Il est donc 15h30 quand on termine de monter ces fameux ressorts. Après quelques allé-retours devant le garage à fond de balle et quelques virages serrés pris un tout petit peu rapidement le système me semble être énorme ! Ca change le train arrière du tout au tout avec des passages en courbe plus rapide, mais n’exagérons pas trop ! Il me reste alors 2h30 pour retourner chez moi, faire mon coffre et partir en direction de Clermont où nous devions présenter la voiture à la fac de Jéjé. Ca risque d’être tendu !
Et oui tendu ça l’était surtout avec ces f*cking bouchons ! Résultats : Arrivé à 18h30 en fanfare devant la fac…

Devant la faculté dentaire de Clermont:


user posted image

 

Mercredi 17 Février 2010 : Départ pour le SDF

user posted image

Ca y est on est parti !

user posted image

user posted image





Le voyage se fit sans encombres jusqu’à Paris où nous nous retrouvons dans les bouchons du périph’ et ses superbes tunnels qui nous permettaient de donner quelques coups de gaz et faire tourner quelques têtes éberluées de voire une 4L toute de diodes vêtue et faisant le bruit d’un muscle car ! XD
Arrivé au SDF, on rejoint des potes et on fait la connaissance et on revoit des membres Vrally. Ca fait toujours plaisir !!

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Les vérifs sont passés nickel pour nous à part qu’ils m’ont fait sortir tous le matos obligatoire trois fois et faillit mettre une pénalité pour la taille des pneus ( ???) Mais bon après m’être expliqué gentiment avec monsieur le commissaire (oui oui c’était un gros con !) je suis passé et j’ai pu aller me garer gentiment pour par la suite faire un tour du parc.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Le soir direction chez un pote (le kéké tuning bleu ! hihi.png) pour dormir.


user posted image


Des 4L dans tous les sens, des coups d’accélérateur à te faire péter le moteur et des coups de klaxons à te faire péter les oreilles! Arrivé à bon port, on répart quelques diodes qui se sont déjà déconnectées.


user posted image

Jeudi 18 Février 2010 : C’est parti !!!


Retour au SDF sans problème, on retrouve quelques 4L sur la route qui y mène.

user posted image

Là-bas on a eu droit au grand discours de Jean-Jacques, puis c’était parti !!!!

user posted image

Après quelques coups de téléphone, on retrouve une grande partie de la team Vrally sur une aire d’autoroute.

 

user posted image

Après environ 2h de pause on se décide enfin à partir parce que bon c’est pas qu’on est les derniers mais bon… Sur l’autoroute on se fait vite griller par une 4l verte squattant la file de gauche ! hihi.png Après avoir doubler plusieurs centaines de 4l se trainant la babouche sur l’autoroute, quelques coups de gyrophare à chaque dépassement, une jolie photo prise sur le périf de Bordeaux, -1 point et 90€ qui s’envolent, nous arrivons à rejoindre la bleue, partie 2 heures avant nous (bah oui, ils avaient un petit moteur !) sur Bayonne où nous dormons chez un ami.
PS : C’est fou le nombre de voitures qu’on a pu voir en rade sur le bord de l’autoroute !

Vendredi 19 Février 2010 : Décollage pour l’Espagne


Décollage à 8h, on retrouve vite tout seul après avoir voulu aider un équipage qui finalement abandonnera. On donne des coups de téléphone, on en redonne, redonne encore,… Et enfin on retrouve un équipage connu sur une aire d’autoroute en compagnie d’un autre équipage 100% féminin en compagnie duquel nous ferrons pas mal de route.

user posted image

La traversé de l’Espagne est longue ! On fait un arrêt McDo,

 

user posted image

on pisse dans des bouteilles histoire de pas s’arrêter (grand moment, surtout que c’est super chaud avec les baquets + harnais ! Merci Remy pour l’idée !) La nuit arrive vite, on continue de rouler à la vitesse des petits moteurs… Pour pas s’ennuyer et surtout pour ne pas s’endormir, on commence à faire des conneries comme doubler une file de 4L avec le gyro et le copilote qui montre son cul, et j’en passe et des meilleurs !

user posted image

Arrivé à Malaga, un kéké tuning en 4L commence à me klaxonner et me foutre ses pleins phares histoire de bien piquer les yeux puis me double avec un grand sourire. Je lâche les 2 4L avec qui nous roulions pour allez faire mumuse avec ce blaireau qui resta finalement dans mon rétro. On arrive enfin vers 4h30 au bivouac d’Algéciras, après s’être encore fait déboiter par une 4L verte et avoir reçu un petit sms me disant que je me trainais ! hihi.png Le terrain du bivouac était super boueux et la température frôlait (était ???) avec les négatifs. Maintenant dodo.



Samedi 20 Février 2010 : Morocco


On se réveille, prend un café vite fait et allons faire des courses au supermarché du coin où était présent tout le 4L Trophy !

user posted image

Sur le retour au bivouac, on s’arrête savourer un Burger King , prendre une douche dans une station service.

user posted image


user posted image


user posted image

user posted image

Au bivouac, petit discours de JJ puis c’est parti ! On prendra finalement le premier bateau.

user posted image

user posted image

Arrivé au port, c’est l’orgie, entre klaxons, musique et moteur. Petit truc bien marrant, un grand nombre d’équipage me demandait ce que j’avais comme moteur pour faire autant de bruit : « Bah celui d’origine !! Pourquoi ?? Le tien il fait pas ce bruit là ??? »

user posted image

user posted image

user posted image

La traversée se fit sans encombre.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

A Tanger, la police nous escorte par groupe jusqu’au bivouac de Larrache. (‘est marrant de doubler la voiture qui est censé t’escorter hihi.png)


user posted image


user posted image


user posted image


user posted image

 

Dimanche 21 Février 2010 : Larrache – Enjil


Petite étape tranquille sans souci à part la pluie permanente qui se transforma en seaux d’eau une fois arrivé sur le bivouac !

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

On répart encore!!! ^^
user posted image

user posted image

Viva Las Vegas!!!!


user posted image

Mac Gyver était présent parmis nous pour réparer les diodes à l'aide d'un chewing-gum.

Lundi 22 Février 2010 : Enjil – Errachidia : Tu veux que j’te tracte ???


Spéciale annulée à cause des pluies diluviennes !! M**** ! Ca sera donc de la route.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

 

 

 

On roule tranquille en convoi de 4 voitures

user posted image

user posted image

user posted image

On fait quelques pauses

user posted image

user posted image

user posted image

Et on continue...

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

 

jusqu’au premier incident technique arrivé à 70 km de l’arrivée : un joint de culasse sur la bleue.

user posted image

user posted image

C’est parti pour une bonne séance de traction ! D’ailleur c’était amusant, certaines voitures peinaient à nous doubler… Je comprends pas pourquoi ???

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Arrivée finalement sans encombre, on change le JdC à l’aide d’un marocain et de quelques bières et tout est nickel.

user posted image

Anecdote marrante, ce soir là, voulant faire mon gros jacky, je laisse ma caisse allumée durant toute la soirée et bien sur même si les leds consomment que dalle, il a fallu sortir les pinces pour la redémarrer.

user posted image



Mardi 23 Février 2010 : Errachidia – Merzouga


Ah ça y est ! On va pouvoir envoyer un peu sur les pistes !!!! Oui ! Sauf qu’à force d’envoyer (un peu trop ???), je finis par sortir un ressort et presque même le deuxième ! Explication : Après une petite bosse prise en travers, et une réception plus que douteuse, les points de fixation des coupelles de ressorts pris dans le coffre n’ont pas tenu le coup. Résultat : les ressorts sont remontés et j’ai maintenant deux bosses bien sympa dans le coffre ! Ca commence bien ! De plus on se retrouve vite dans les bouchons, très courant dans le désert, et on s’ensable pour notre seul et unique fois ! (oui oui , c’est moi qui conduisait et alors ??!!) A Merzouga, on dépose vite fait les fournitures scolaires et hop c’est parti pour la piste du bac à sable passée sans gros problème. Le soir ce fut donc démontage des ressorts et réparations de quelques leds. Et après ça un super diné, un apéro et une bonne shisha !!!

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image


L'épreuve des dunes:


user posted image

user posted image

Réparation des ressorts arrières:


user posted image

user posted image

user posted image

 

Mercredi 24 Février 2010 : Merzouga – Timerzif : On est un peu bas quand même ??!!



Pas de grand problème ce jour là à part un élargisseur avant arraché à cause d’une caillasse (Merci le blindage pour le reste !), un amortisseur qui se fait la malle et quelques chauffes du moteur sans gravité.

Ce jour là, j’ai remarqué un truc, pourquoi tout pète quand c’est moi qui conduit ??? Je laisse donc ma place à Jéjé et nous arrivons sans aucuns problèmes au bivouac.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Oups!


user posted image

On répart l'amorto arrière:


user posted image


Jeudi 25 Février 2010 – Vendredi 26 Février 2010 : Timerzif – Marrakech : Vas-y conduit ! J’vais encore péter quelque chose !



Aujourd’hui, c’est The spéciale. On suit le RB, se trompe de panneau blanc au milieu du désert et faisons quelques kilomètres en trop. On s’arrête au final à une vingtaine de kilomètres de la fin de la piste pour passer la nuit. Grand moment le bivouac en autonomie (pas si en autonomie que ça) !!! Au programme : comment couper un arbre avec une machette et comment faire cuire sa bouffe avec une pelle US.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Lendemain matin, problème de Neimann sur la bleue : no problem ! on pète et on démarre au tournevis. Les derniers kilomètres de piste restant se firent sans problèmes (bah oui c’est pas moi qui conduisait !) On arrive enfin à la route où je reprend le volant jusqu’à Marrakech. Sur la route, l’amortisseur arrière droit relâche, la flemme de réparer ! Je continue, me disant que je pourrais tout réparer à l’hôtel. Au final on fait une pause et à ma grande stupéfaction, ce n’est pas l’amortisseur arrière droit qui s’est barré mais les deux ! Donc les 200 kilomètres restant se firent en mode lowrider. Dans les lignes droites un peu mouvementée c’est vrai que c’était moyen moyen !On arrive enfin à Marrakech et après quelques tours dans la ville, à l’hotel où nous pouvons savourer une bonne douche ainsi que tout le confort d’un vrai lit et d’un bon repas! Les réparations attendront demain.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

 

Samedi 27 Février 2010 : Marrakech


Après s’être levé et avoir pris un petit déjeuner bien copieux (bah oui, faut bien tout gouter !!), nous partons au pôle méca où Jéjé s’occupe de remettre les amortisseurs pendant que je glande à aider d’autres équipages. L’aprem fut tranquille avec tour dans Marrakech et quelques achats (inutiles ??). Puis vient la soirée chez Ali à la fantasia avec la cérémonie de clôture, qui à mon goût n’était pas top top. Malgré cela, la route nous amenant de l’hotel à la cérémonie nous aura au moins permis de tester les fixations d’amortisseur avec la présence d’équipage clandestin dans notre coffre.

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Dimanche 28 Février 2010 : C’est fini


Décollage à 7h00, enfin je crois… Les amortisseurs tiennent. On arrive à Tanger juste à temps pour prendre le premier bateau. Un tour au Dutyfree et quelques heures plus tard, nous arrivons en Espagne où nous quittons une grande partie des 4L et des copains pour longer la cote. On roule toute la nuit en se relayant sans problème majeur pour arriver finalement à Clermont le lundi soir. Le mardi je redécollais pour Tours pour un dur retour à la réalité !!!!

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Arrêt à côté de Perpignan, on s'y croirait encore:

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

En tout cas merci à tout ceux que j’ai croisé et qui nous ont aidé. C’était une superbe expérience. Toujours aussi sympa de voir et revoir les Vrallystes ! Au départ je voulais revendre ma caisse au retour pour partir sur un autre projet (moto, autre voiture…) puis au final je me dis que je vais la vendre oui mais pour en préparer une autre. Pleins d’idées me viennent. Plus ou mois réalisables. Quand est-ce qu’on repart les copainssssss ????!!!!!!

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site